• ElieBook

RIEN N'EST NOIR de Claire Berest


INFORMATIONS :

TITRE VF: Rien n'est noir

AUTEUR : Claire Berest

SORTIE : 21/08/2019

PAGES : 285

EDITEUR : Stock


SYNOPSIS :


"À force de vouloir m'abriter en toi, j'ai perdu de vue que c'était toi, l'orage. Que c'est de toi que j'aurais dû vouloir m'abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages ? Et tout ça n'est pas triste, mi amor, parce que rien n'est noir, absolument rien".

Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d'inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes.

Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint. Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.


MON RESSENTI :


J'ai souvent été en admiration sur les oeuvres de la grande Frida KHALO, toujours été attirée par ses tableaux si singuliers qui m'ont toujours renvoyé à la fois une grande souffrance et beaucoup d'amour. Jusqu'ici j'avais lu beaucoup d'articles, mais je n'étais pas allé plus loin que ça j'avais comme beaucoup fais de recherches Google et lu sur Wikipédia l'essentiel mais pas plus.

J'ai beaucoup entendu parlé du livre de Claire Berest avant de me lancer à mon tour, à chaque fois je me répétais "faut vraiment que je le lise" déjà la couverture m'attirait énormément. Rien que cette illustration en dit beaucoup sur ce couple sulfureux on y sent déjà toute la passion de ce duo.


Si comme moi Frida vous fascine, alors n'hésitez plus et lisez ce roman, je me suis jamais sentie aussi proche d'une artiste qu'en lisant ce livre, j'avais l'impression qu'à chaque nouvelle ligne et page dévorée je faisais un peu plus partie de sa vie et que j'y assistais en tant que spectatrice.

J'ai eu l'impression d'assister à ces pires disputes avec Diego, de vouloir essuyer ses larmes à chaque souffrance qu'elle ressentait et trinquer à chaque verre de Tequila.

Frida est fascinante, flamboyante, c'est un volcan cette femme, elle entre en éruption et vous éclabousse de sa passion, j'aurai vraiment adoré la rencontrer. Toute cette force qu'elle avait en elle après des années de souffrance, ne jamais rien montrer ne pas s'apitoyer, autant de puissance dans un si petit bout de femme.


J'ai adoré la façon dont l'auteur à nommé les chapitres et le titre du roman y prend tout son sens, une palette de couleurs aussi riche que la palette d'émotions par laquelle Frida vit et nous embarque avec elle.

J'ai vraiment eu l'impression de la côtoyer tout au long de ma lecture, je me suis tellement sentie proche d'elle que j'ai même été très triste de finir ma lecture et de quitter Frida.

J'adore ce genre de personnage féminin haut en couleurs, avec un vrai tempérament et une vie passionnante emprunte de drame et d'amour.

Merci à l'auteur de m'avoir permis de faire un bout de route à ma façon avec la grande Frida.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com