• ElieBook

Meurtres pour rédemption de Karine Giebel


INFORMATIONS :


TITRE VF : Meurtres pour rédemption

AUTEUR : KARINE GIEBEL

ÉDITEUR : Pocket

PUBLICATION : 08/03/2012

PAGES : 988


SYNOPSIS :


Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.

Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.

Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l esprit au-delà des grilles. Grâce à l amitié et à la passion qui portent la lumière au coeur des ténèbres.

Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté.

Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n aspire qu à la rédemption...


MON AVIS :


L'auteure Karine Giebel, que je découvre livre après livre, ne cesse de m'étonner, et de me scotcher.

Tout d'abord j'étais persuadée que ce pavé de 988 pages (en poche) était un thriller, genre dans lequel excelle cette auteure. Mais il est vite apparu que pour ce roman nous sommes plutôt ancré dans le policier, un style auquel je n'accroche pas forcément, mais là encore l'auteure ne fait que briller par son talent, et dès les premières pages j'ai été embarquée et oh mon dieu quel voyage !!!!!


Cette fois ci nous sommes plongés au cœur du milieu carcéral, où l'auteure nous dépeint son personnage principal : Marianne, une jeune femme de vingt-et-un ans qui est emprisonnée à perpétuité. Son avenir, elle le sait, sera derrière les barreaux jusqu'à ses derniers jours.

Enfermée pour avoir tué le petit vieux qu'elle cambriolait, elle tua également l'un des flics qui essayait de l'arrêter et blessa grièvement la collègue de ce dernier qui était enceinte. Sa vie n'est qu'une succession d'erreurs à répétition, une escalade sans fin de la violence, si bien que dès le départ cette jeune femme est vouée à un avenir sombre.


Marianne est violente, très violente et elle ne sait pas canaliser ses émotions. Lorsqu'elle est submergée par des torrents de colère, elle ne sait pas les maîtriser, il faut que ça sorte et malheureusement cela finit dans le sang.

Marianne est aussi dépendante, très dépendante même. Elle voyage grâce à l’héroïne et aux trains qu'elle entend passer derrière la prison et pour payer sa came et ses clopes, elle se donne à un maton.


Mais un jour dans cet univers remplit de haine, de violence et de sang, trois flics viennent au parloir lui rendre une petite visite. Aux apparences corrompues et flics pas très nets, ils vont lui proposer sa liberté contre un dernier assassinat.


Le roman vous tient en haleine comme peu savent le faire, je peux vous garantir que ce polar est bien plus que ça, c'est un GRAND ROMAN, comme il m'en a été rarement mis entre les mains. Au-delà de l'univers carcéral nous vivons avec Marianne son destin de femme-enfant qui, dès le départ, à été mise sur la mauvaise voie. Cette femme criminelle qui apparaît aux yeux de tous comme un monstre et qui fait tout pour qu'on la craigne, va faiblir dans ce monde pénitentiaire, elle va y connaître l'amour et en payer le prix.

Imaginez une histoire d'amour impossible au milieu de ce torrent d'agressivité, de ce mal qui sue par tous les pores.


Ce livre vous prend aux tripes, je crois que c'est le livre le plus fort que j'ai lu cette année, il m'a complètement retournée. Marianne, une anti-héroïne au palmarès criminelle déroutant donne l'impression de faire partie de vous, de votre famille tellement on prend à cœur ce roman.

Et là je salue le talent de l'auteure avec cette double fin, car déjà la première vous met une claque dont on a du mal à se remettre mais quelques pages plus loin vous en prenez une seconde qui vous fait tomber à la renverse et, croyez-moi, depuis que j'ai fini ce roman, j'ai beaucoup de mal à choisir ma nouvelle lecture tant j'ai peur que mes prochaines lectures soient fades derrière ce roman très poignant.


A lire ABSOLUMENT !!!!!!

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com