• ElieBook

LES APPARENCES de Gillian FLYNN


INFORMATIONS :

TITRE VF: Les apparences

TITRE VO : gone girl

AUTEUR : Gillian Flynn

SORTIE : 2012

PAGES : 570

EDITEUR : SONATINE

SYNOPSIS :


« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »


Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.


MON RESSENTI :


Le choix de cette lecture à été faite par mon cher et tendre, on doit être vraiment connecté car avant qu'il ne s'arrête pour choisir ce roman j'avais aussi arrêté mon choix sur ce dernier. Cela fait vraiment longtemps que ce livre traine dans ma PAL, j'ai pourtant toujours été très emballée par les romans de Gillian Flynn mais celui-ci aura mis du temps à sortir de ma bibliothèque.


J'aime beaucoup la plume de cette auteure, on est vite embarquée dans l'histoire malgré un début assez long et avec beaucoup de descriptions, mais on comprend assez vite que tous ces détails semés dans cette première partie sont finalement essentiel pour cerner toute l'ampleur diabolique de cette histoire.

On est en plein dans le thriller psychologique, avec un degré de manipulation assez intense et enivrant.

Une fois les lenteurs du début passées on est captivé par cette histoire, je n'ai pas pu lâcher le roman et je me suis même endormie dessus à 10 pages de la fin alors je vous laisse imaginer la première chose que j'ai faite en me réveillant, j'ai dévoré ces dernières lignes en trépignant d'impatience de connaitre le final.


Avec son style percutant, Mme Flynn nous sert ici sur un plateau les ingrédients qui font un thriller plus que réussi, un couple qui fête son cinquième anniversaire de mariage, des hauts et des bas comme dans tous les couples, des doutes, des reproches et des réconciliations en demi teintes. La femme qui disparait et tous les indices qui incriminent un mari assez neutre et qui ne laisse pas beaucoup transparaître ses émotions, un comportement qui l'incrimine et toutes les théories possible et inimaginable commencent à se créer autour de ce fait divers.

La narration alterne les points de vue, c'est un style que j'apprécie beaucoup car il donne une vraie dynamique au roman. Tour à tour on découvre les pensées, les actions présentes et passées de Nick et Amy.

L'auteur a vraiment été brillante sur la succession de rebondissements, ça en coupe le souffle tellement ça s'enchaine, on en découvre toujours plus sur ce couple aux apparences ordinaire, tellement de secrets que chacun cache, des squelettes dans le placard qui se succèdent, j'ai vraiment été happée par cette avalanche de révélations.

J'étais vraiment dans une excitation intense de connaitre le dénouement, je m'attendais à la fois à une révélation qui me laisse KO, une sorte de double claque qui vous laisse sur le tapis, j’espérais quelque chose de très Hitchcockien en tous cas c'est comme cela que j'aurai aimé la fin.

En toute honnêteté la dernière page m'a laissé un goût amer, autant je cerne je pense plutôt bien l'intention de l'auteur de rester quelque part dans quelque chose de tellement machiavélique que ça peut en même temps totalement décevoir. Je me sens un peu prise dans une sorte de néant face au dénouement, je n'arrive pas à déterminer si je suis trouve ça brillant ou simplement décevant. Je pense que j'aurai apprécié un final où vraiment je trouve ça renversant et tout aussi diabolique que certains évènements, mais là ce n'est pas le cas, ça me laisse dubitative et un léger gout d'inachevé. C'est assez déroutant car j'ai vraiment aimé ma lecture mais ces dernières lignes ont été à mon sens pas à la hauteur du roman dans sa globalité, dommage !




16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout