• ElieBook

LA JEUNE FILLE ET LA NUIT de Guillaume MUSSO


INFORMATIONS :

TITRE VF: La jeune fille et la nuit

AUTEUR : Guillaume MUSSO

SORTIE : 24/04/2018

PAGES : 440

EDITEUR : CALMANN LEVY


SYNOPSIS :

Un campus prestigieux figé sous la neige

Trois amis liés par un secret tragique

Une jeune fille emportée par la nuit


Côte d’Azur - Hiver 1992

Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».

Personne ne la reverra jamais.


Côte d’Azur - Printemps 2017

Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du

lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.


Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité.

Dérangeante

Douloureuse

Démoniaque…


MON RESSENTI :


Dès que j'avais découvert il y a quelques années le premier roman de Mr Musso j'avais été conquise et je ne ratais aucune de ses sorties.

Tous les ans, je trépignais d'impatience sur le prochaine roman, sur cette nouvelle histoire qui allait être dévorée en quelques heures pour certains de ses livres.

Cet engouement s'est édulcoré au fil des ans, même si je suis toujours son actualité et que je me procure son dernier roman à chaque sortie, je suis un peu moins dans l'effervescence qu'à ses débuts.

J'ai pourtant trouvé très bien joué le tournant qu'il a fait prendre à son style, à ses débuts il y avait souvent une petite notion un peu fantastique et au fur et à mesure on a basculé dans le suspens et effleurer le thriller, j'ai totalement accroché à ce revirement.


La jeune fille et la nuit ne déroge pas à la règle, on retrouve les ingrédients d'un Musso, un personnage un peu paumé torturé, une disparition, des allers retours, flash-backs entre passé et présent et une énigme qui vous tient en haleine tout le long du roman.

Je ne me suis pas particulièrement attaché aux personnages de ce roman, principaux ou secondaires aucun n'a vraiment à mon sens et à mon unique point de vue, ce petit truc où vous pouvez être emphatique à son égard, ressentir un peu de compassion. Sur ce terrain ça été un peu le vide abyssal, j'ai même trouvé certains personnages un peu trop caricaturaux comme le journaliste activiste de gauche, militant limite hippie avec sa cigarette électronique, trop de clichés sur le même personnage.


Le scénario m'intriguait vraiment, j'aime ce genre d'ambiance en règle générale où il y a un secret entre vieux amis du lycée et un cadavre dans le placard, bon là c'est dans le mur d'un gymnase, mais peu importe. C'est le genre de roman sympa que j'aime bien découvrir, j'ai plus été captivée justement par les retours dans le passé que l'histoire au présent. Forcément au fur et à mesure que les souvenirs de chacun se révèlent et les secrets dévoilés au grand jour, on arrive au dénouement d'une intrigue que je n'avais pas envisagée mais qui ne m'a pas laissé un grand effet pour être honnête. J'ai refermé le roman en me disant "ah ok ça se finit comme ça" bon pas c'est clairement pas la folie, je ne suis pas du tout restée scotchée et je suis vite passée à autre chose.


Comme vous l'avez compris, ce roman ne me laissera pas de souvenir impérissable, vite lu vite oublié, j'ai été assez déçue sincèrement. Je lirai pas curiosité son dernier roman sans me jeter dessus. Et voilà Mr MUSSO et moi ça a duré quand même quelques années mais je dois bien avouer que je me détache complètement de cet auteur. C'est aussi ça la lecture, nos goûts évoluent avec notre vie, on change, on vieillit et on recherche autre chose.






17 vues0 commentaire